Rencontres improbables ?

Rencontres improbables ?  …naît du désir peut-être utopique d’offrir des temps de partage sensible et artistique, à des personnes qui à priori ne sont pas susceptibles de se rencontrer.

 …invitera au fur et à mesure des saisons, des envies, des hasards, des circonstances toute personne, en difficulté ou non, valide ou handicapée, jeune ou âgée, malade ou en bonne santé, blanche ou noire, amateure ou professionnelle…
convoquera des pratiques artistiques différentes : littérature, arts plastiques, théâtre, chanson… et d’autres pratiques corporelles : sportives , spirituelles , thérapeutiques.

Rencontres improbables ?  …c’est privilégier l’expérience du corps sensible, fondement propre à la danse contemporaine, au sens ou le corps est considéré comme la caisse de résonance de toute expérience, qu’elle soit perceptive, affective, cognitive ou imaginaire, le corps est la personne.

… c’est  développer un rapport plus conscient aux changements d’états internes, puissent-ils transformer la présence d’un individu à lui-même, son mode d’être au monde, ses relations avec autrui.

Rencontres improbables ? …c’est essayer d’ouvrir des brèches dans l’opacité de ses résistances personnelles comme des résistances collectives, c’est s’engager dans une certaine traversée des apparences, au prix d’une transgression à savoir celle de ne plus voir le corps comme l’unique marque d’appartenances socioculturelles, mais comme lieu de notre singularité la plus intime, de notre être.

Rencontres improbables ? …c’est tenter d’avancer à contre courant d’une société qui nous pousse sans cesse vers plus de production instantanée, consommation instantanée, satisfaction instantanée et profit instantané. 

…c’est s’accorder le droit de prendre le temps, d’échanger et de partager, de vivre simplement des expériences de mouvements extra quotidiens, émouvants et intensément vivants.

 Rencontres improbables ? …c’est apprendre à laisser tomber les barrières sociales, les fonctions, les statuts…                     

pour aller à la rencontre de la femme, de l’homme, de la petite fille, du petit garçon … avec beaucoup d’attention, d’humilité, de bienveillance, de respect, de douceur…